Contact

Liste des 5 résultats pour (page 1 de 1)

Vue liste / Vue planche vignettes
Sélection actuelle : 0 fiches (soit 0 objets)

Trier par date  Trier par définition  Trier par code

Page 1 de 1

Cliquer sur une carte pour voir la répartition
Cliquer sur un angle de la carte pour déplacer l'étiquette
Ajouter ma zone d'étude
Répartition géographique de  Répartition géographique de  Répartition géographique de

FRM-3001 - Frette de moyeu de char FRM-3001: Frette de moyeu de char
-450/-50
Cylindre comportant sur la face externe trois côtes anguleuses, dont une médiane ; sur le côté de la face externe, fréquentes traces d'écrasement par martelage.


COB-3001 - Corne à boire COB-3001: Corne à boire
-150/-30
Corne à boire dont la monture, à extrémité vasiforme, se prolonge par trois languettes, dont l'une porte un œillet pour la suspension.


FRM-3002 - Frette de moyeu de char FRM-3002: Frette de moyeu de char
-120/-50
Cylindre comportant sur la face externe une ou plusieurs côtes anguleuses ; sur le côté de la face externe, fréquentes traces d'écrasement par martelage.


CSQ-3008 - Casque de type celtique occidental CSQ-3008: Casque de type celtique occidental
-60/-40
Casque à timbre hémisphérique, constitué d'une seule pièce martelée, et pourvu à la base d'un bourrelet et d'un bord oblique, légèrement élargi vers l'arrière pour former le couvre-nuque. Les paragnathides sont larges et échancrées pour l'œil et la bouche.


CSQ-3030 - Casque de Boé CSQ-3030: Casque de Boé
-60/-40
Calotte à profil sinusoïdal. Une visière schématisée un bourrelet saillant à section triangulaire évoque le trait caractéristique des casques celtiques occidentaux. Le bord avant est souligné par une petite tôle de bronze riveté. Couvre-nuque d'unseul tenant non conservé. Paragnathide à double échancrure, comportant une orle sur le pourtour. L'objet est riveté par des rivets en fer à tête incrusté d'émaux rouge. De plus, trois spirales travaillées au repoussée suivent la ligne de la mâchoire. Le système à articulation de la paragnathide est fixé au timbre via une languette tréflée (fig. 3). En partie sommital, on remarque un cercle concentrique délimitant une différence d'épaisseur dans le métal. Ce cercle peut être la marque d'une ébauche, signe que le casque est en cours de fabrication. en revanche, en vue du contexte proposé, l'hypothèse d'un rajout de calotte (Ensérune, Estarac,Montlaurès) ou d'une coiffe n'est pas impossible. A l'intérieur du timbre, en position arrière, se trouve une plaque de tôle repliée, sorte de rajout d'ajustement, fixé sur les tempes. Ce système permet aussi d'isoler la boîte crânienne du porteur de la surface du timbre, amortissant des chocs.

Page 1 de 1